Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil > À la une

Mécanochromisme de luminescence et mésophase de cluster moléculaire d’iodure de cuivre

par Anne-Marie - publié le , mis à jour le

En chimie, on appelle « cluster » un édifice moléculaire présentant au moins une liaison entre deux atomes métalliques. La famille de clusters étudiée ici, celle des cubanes d’iodure de cuivre, est connue pour ses propriétés de luminescence extrêmement dépendante du milieu environnant. Cette classe de matériau présente en effet du thermochromisme de luminescence (changement de la couleur de luminescence avec la température), du mécanochromisme de luminescence (changement de la couleur de luminescence lorsque le matériau est sollicité mécaniquement), du solvatochromisme de luminescence (changement de la couleur de luminescence en présence de solvant), etc. Les cubanes d’iodure de cuivre sont composés de 4 atomes de cuivre, 4 atomes d’iode et 4 molécules organiques appelées ligands. Ces dernières offrent de nombreuses possibilités au niveau de la chimie ce qui nous a permis d’y greffer des groupements dit « mésogènes », c’est à dire qui apportent des propriétés de cristal liquide au matériau. En ajoutant les groupements mésogènes, on combine les propriétés de luminescence du cluster avec les propriétés du cristal liquide ce qui permet par exemple au composé étudié de présenter du mécanochromisme de luminescence spontanément réversible à température ambiante.

Brendan Huitorel, Quentin Benito, Alexandre Fargues, Alain Garcia, Thierry Gacoin, Jean-Pierre Boilot, Sandrine Perruchas and Franck Camerel,
Chemistry of Materials, 2016