Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil > Groupes scientifiques > Physique de l’Irrégularité > Transport et physique du vivant

Transport et physique du vivant

Transport et systèmes vivants

Les systèmes biologiques présentent des nouveaux défis et offrent un formidable panorama de comportements qui sont autant de sources d’inspiration pour le physicien. La complexité de l’organisation (...)

Lire la suite

La physique de la respiration

Depuis bientôt vingt ans, le groupe s’est attaché à l’étude du transport dans le système respiratoire humain. Cette activité, démarrée par B. Sapoval et M. Filoche, s’est tout d’abord concentrée sur (...)

Lire la suite

L’échange gazeux

La respiration chez les mammifères a pour but d’amener dans le sang l’oxygène nécessaire et d’évacuer le gaz carbonique, résidu de combustion du cycle de Krebbs. Elle s’effectue au travers du poumon, (...)

Lire la suite

La ventilation et l’optimalité du poumon

Nous nous intéressons également au compromis entre optimalité et robustesse du poumon en tant qu’échangeur. Nos premiers travaux ont montré que, grâce à sa géométrie, le poumon est très proche d’une (...)

Lire la suite

L’interaction fluide-structure dans les voies aériennes pulmonaires

La manœuvre d’expiration forcée est l’une des techniques standard les plus pratiquées en Exploration Fonctionnelle Respiratoire (EFR). Il s’agit pour le patient, après quelques inspirations au repos, (...)

Lire la suite

Le transport d’aérosols et l’administration liquidienne par voie pulmonaire

En raison de la remarquable superficie de l’interface air-sang, les poumons sont une voie privilégiée pour l’administration systémique par voie aérosol. Notre groupe a étudié les mécanismes de dépôt (...)

Lire la suite

La respiration placentaire

Une extension du travail sur la respiration concerne le transport de l’oxygène dans le placenta humain. Cet organe est la seule interface d’échange entre la mère et le fœtus. Il assure le transport (...)

Lire la suite

Le transport intracellulaire

Le transport intracellulaire des macromolécules, organelles et vésicules est un processus extrêmement compliqué qui détermine et contrôle plusieurs réactions biochimiques, ainsi que la croissance et le (...)

Lire la suite