Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil > À la une

single enzyme electrochemistry : le projet SEE financé par l’ANR

par Anne-Marie - publié le

Le développement de nouvelles biotechnologies est lié à notre bonne compréhension des systèmes biologiques et notre capacité à intégrer effacement des biomolécules telles que des enzymes redox au sein d’un dispositif électronique. La miniaturisation toujours plus poussée des dispositifs bioélectroniques entraine une réduction considérable du nombre d’enzyme qui peut atteindre dans le cas de nanoelectrodes une quantité proche de l’unité. Notre savoir acquis sur de larges ensembles d’enzyme devient inapproprié à la compréhension de biosystèmes à l’échelle nanométrique. Il devient donc urgent de développer de nouveaux outils capables d’explorer le fonctionnement d’une ou quelques enzymes. Dans ce projet nous proposons une approche innovante pour étudier par électrochimie l’activité catalytique d’une ou quelques molécules d’enzyme. De par son impact sur notre compréhension des systèmes biologiques à l’échelle nanométrique ce projet favorisera le développement des technologies du futur.