Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil > Communication

Fête de la Science 2019

par Anne-Marie - publié le

Depuis 225 ans à l’Ecole polytechnique et depuis 80 ans au CNRS, les scientifiques tentent de comprendre le monde pour construire celui de demain. Ensemble, ils collaborent internationalement.

Notre stand propose une large gamme d’activités sur des thématiques aussi diverses que l’énergie, la RMN, et la cristallographie. Cette visite vous permettra de comprendre l’importance des instruments et des mesures dans le monde scientifique.
En effet, nous utilisons tous les jours des appareils électriques qui sont alimentés par des piles ou des batteries. Pour augmenter leurs performances, par exemple, leur durée de vie, les électrochimistes jouent sur la composition chimique de la batterie. Nous verrons comment la chimie des batteries a évolué depuis une simple pile citron jusqu’aux batteries ultra-performantes à base de lithium.

Les avancées technologiques importantes dans le domaine de l’éclairage ont permis de réaliser des ampoules de plus en plus performantes et avec une faible consommation électrique.

Aujourd’hui, les magasins proposent un large choix d’ampoules sur les emballages desquels on retrouve des caractéristiques comme l’efficacité lumineuse, le flux photométrique, l’indice de rendu chromatique, la température de couleur effective. Que signifient ces chiffres ? Quelles sont les technologies utilisées pour les différentes ampoules ?

Nous vous expliquerons les différentes techniques d’éclairage depuis la préhistoire à nos jours.

Nous vous expliquerons également comment une chaîne d’acquisition de résonance magnétique nucléaire (RMN, IRM) est construite. Du principe physique simplifié de la RMN, nous verrons comment passer à la construction d’un petit spectromètre RMN, puis à son utilisation. La mesure physique en instrumentation scientifique est donc largement utilisée.

Enfin, la cristallographie vous sera présentée. C’est la science qui étudie la forme et l’organisation des cristaux à l’échelle atomique. Les rayons X qui pénètrent dans un cristal vont être déviés avec des angles et des intensités caractéristiques que nous mesurons. Cela conduit à un diffractogramme (ou cliché de diffraction) qui nous permet d’identifier les phases présentes dans le matériau étudié. L’appareil de mesure s’appelle un diffractomètre et la technique associée la diffraction des rayons X.

La Fête de la Science aura lieu dans le Grand Hall de l’Ecole polytechnique le samedi 12 octobre de 13:00 à 18:30.