Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil > Groupes scientifiques > Chimie du Solide > Nano-objets fonctionnels

Immobilisation sous pinces optiques :

par Anne-Marie, Poggi Mélanie - publié le , mis à jour le

Participants :

Godefroy Leménager (postdoc), Thierry Gacoin

- Collaboration avec Jean-Baptiste Decombe, Géraldine Dantelle,Serge Huant et Jochen Fick, Institut Néel, Grenoble ; Francisco J. Valdivia-Valero, Gérard Colas des Francs, Laboratoire Interdisciplinaire Carnot de Bourgogne, Dijon

- Financement : ANR FiPlant

Afin de caractériser les propriétés d’émission des particules produites dans le groupe (fournies par Maud Thiriet et Paulo Cesar de Sousa Filho), nous avons monté un microscope confocal couplé à un spectromètre, une CCD ou encore une photodiode. Ainsi, il nous est possible d’observer des particules déposées sur des substrats transparents (verre, quartz, ITO...) et étudier leurs propriétés d’émission dans différentes conditions (isolées, sous champ électrique pour les aligner, dans différents milieux d’indices différents).
Nous étudions actuellement les nanocristaux de NaYF4 dopés avec des ions terres rares tel que l’ytterbium (Yb), l’erbium (Er) ou encore le gadolinium (Gd). En fonction de la composition en dopants, la forme des particules et la luminescence des particules.

Dans le cadre de cette étude sur particules uniques, nous collaborons avec l’équipe de J. Fick à l’institut Néel pour le développement d’une nouvelle génération de pinces optiques plasmoniques. Dans ce cadre, un montage de piégeage a été monté à Grenoble pour piéger entre deux fibres optiques effilées des particules en solution (cf. figure).

Une particule ou cluster de particules piégées entre deux fibres optiques.